Concentrés minéraux en automne 

Facteurs d’influences sur la teneur en concentrés minéraux
 

La teneur en concentrés minéraux de la ration dépend de différents facteurs. Pour pouvoir évaluer au mieux comment se comportent les teneurs en calcium, phosphore et magnésium dans le fourrage, il est donc très important que l’on prenne en compte tout les facteurs. Les facteurs suivants sont déterminants pour le fourrage de base:

Composition botanique
Les concentrés minéraux qui se trouvent dans le fourrage grossier varient selon la composition des prairies et des pâturages (surtout au niveau Ca et Mg). Il est donc important, que l’on sache, dans quel rapport on trouve l’herbe, le trèfle ou les herbes. Les facteurs d’influence sur la composition botanique: Altitude, situation ombragée, fumure, prés artificiels ou naturels, condition climatique, comme par exemple la température.
 

Fumure
La fumure a une influence sur la croissance des plantes. Plus on exploite, plus la composition botanique change. Au printemps, la fumure (fumier, purin) influence la prise en K et Mg. Lors d’une grande présence de K, le Mg est moins bien assimilé et l’exploitation du Mg diminue jusqu’à 50%.


 

Pousse
Lors de la 1ère pousse, les teneurs en minéraux sont très basses, étant donné que la plante présente une forte croissance et forme beaucoup de MS. Après la première coupe ou après la première mise au pâturage la croissance devient plus lente et les concentrés minéraux sont mieux emmagasinés.

 

Conditions de sol
Suivant le taux d’acidité du sol (valeur pH) les concentrés minéraux sont disponibles différemment pour les plantes. Le secteur optimal se situe entre 6,0 et 7,0. Si le sol présente une valeur pH en dessous de 6,0, la livraison ultérieure de Ca et Mg n’est plus garantie. Si le pH augmente au-delà de 7,0, il n’y a pratiquement plus de phosphore, Mn et Fe disponibles pour la plante. Lors de sécheresse, certains éléments comme le phosphore peuvent rester liés dans le sol.
 

Stade de végétation
La teneur P diminue avec l’augmentation de l’âge des plantes. Les autres éléments tels que Ca, Mg et Na restent toutefois stables.

 

Etat de fait
ll est important que l’on connaisse la qualité, la pousse, la composition du fourrage de base et le sol, pour choisir le bon concentré minéral. Ce qui est important, c’est que l’on prenne aussi en compte les autres composants, tels qu’ensilage de mais, pulpe de betteraves, etc. pour avoir une évaluation plus complète. Il est important d’établir un plan d’affouragement.