Diarrhée des veaux 

On parle de diarrhées néonatales lorsque les veaux contractent la diarrhée les deux à trois premières semaines de leur vie. Il s’agit de la maladie des jeunes veaux qui provoque les pertes les plus importantes. Dans tous les cas de diarrhée, le veau perd des liquides, des électrolytes et des substances tampon. Suite à une diarrhée peu importante, la perte de liquides est de 8 à 10% de la masse corporelle du veau, et en cas d’une diarrhée grave, ces pertes peuvent atteindre les 20% (!) de la masse corporelle. A l’époque, on a souvent recommandé la suppression du lait pendant la diarrhée, alors qu’on sait aujourd’hui qu’il ne faut en tout cas pas renoncer au lait !

Le système immunitaire du veau est déjà affaibli, et par conséquent, les besoins en énergie sont relevés. De plus, le lait de bonne qualité déclenche rarement des diarrhées. Des buvées distribuées plusieurs fois par jour, en alternance avec des électrolytes telles que MULTI-LYT et du lait, ainsi que l’administration des produits fixant les toxines et améliorant la consistance des selles tels que DIA-FOR et DIA-FIX aident au veau à maîtriser la diarrhée le plus vite possible. Comme mesure préventive, il fait administrer au nouveau-né, immédiatement après la naissance, du colostrum et IMMU-KICK avec agents actifs essentiels et immunoglobulines. Sa défense immunitaire se fait ainsi renforcer dès le début. Le tableau ci-contre informe de la large palette de produits Multiforsa pour la santé et les performances des veaux.