Valorisation du fourrage - Acidose de la panse 

Quel producteur de lait ne connait pas ces problèmes?

 

  • Résidus de concentrés visibles dans les bouses
  • Bouses liquides, bulles d’air et éléments de nourriture non digérés
  • Taux butyrique du lait trop bas par rapport au taux protéique, éventuellement combiné avec des cellules somatiques nombreuses et ulcères de la sole.

 

 

Tous ces symptômes signalent une acidose de la panse chronique (suracidité): Le pH de la panse est bas, les villosités de la panse sont fatiguées, voire détruites, la surface totale de la panse diminue, et les substances minérales et nutritives sont mal absorbées. Les raisons en remontent à l’alimentation. Des rations riches en sucre et en concentrés, une structure physique insuffisante dans la ration de base et des acides étrangers des ensilages font baisser le pH de la panse. Lorsque la ration contient beaucoup d’aliments concentrés, les bactéries décomposant la cellulose sont de plus en plus évincées et remplacées par des bactéries décomposant l’amidon et d’autres microbes tolérant les acides. Le potentiel de la production de lait à partir de la ration de base ne peut guère plus être mis en valeur puisque la valorisation de la ration de base est insuffisante.

 

Avec l’augmentation de la production de lait et la distribution correspondante d’aliments riches en amidon et en sucre, les problèmes s’aggravent. Par conséquent, un grand nombre de vaches en Suisse souffrent d’acidoses de la panse chroniques (subaiguës) qui pourraient être évitées. La salive est un tampon naturel de la vache laitière. La production (insalivation) est stimulée par la structure physique (ne pas à confondre avec les fibres brutes) du fourrage. On peut aussi additionner des substances tampon à la ration; la composition optimale, avec des substances tampon réagissant rapidement et lentement, est pourtant primordiale pour atteindre un bon tamponnage de la panse pendant toute la journée.

 

Pour pratiquement toutes les rations de base, aussi pour celles sans ensilage, la distribution du stabilisateur de la panse MULTIPLEX est indiquée. Pour les exploitations conventionnelles, on recommande MULTIPLEX PP avec tamponnage chimique à long terme et des levures vivantes, alors que le produit parallèle MULTIPLEX LC convient pour les exploitations bio. Dans des situations particulières, comme p.ex. aux mois d’été chauds, MULTIPLEX PP PLUS assure un effet optimal. Ces produits permettent la valorisation la meilleure possible des rations de base avantageuses.

Grains de maïs et fibres brutes mal digérées dans les bouses rincées:
Un signe éventuel de l’acidose da la panse

Durée d'action de MULTIPLEX PP par rapport au bicarbonate de sodium